En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer des services personnalisés et à des fins d'analyse d'audience. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici. Fermer
Une question ?

Profession : élu·e local·e

La fin d'un mythe républicain, pour un renouveau démocratique
  • Ref. 121BEL694
  • ISBN : 978-2-7013-1997-1
  • Cerfa :
  • Constructeur :
  • Ref. Constructeur :
  • Version :
Quantité souhaitée Prix unitaire Prix Total

Availability: En stock

19,00 € HT

Prix promotionnel : Excl. Tax: 18,01 € HT Incl. Tax: 19,00 € TTC

 HT  TTC

Maires démissionnaires, crise des vocations, défiance des citoyens : un temps épargnée, la démocratie locale est mise à l’épreuve. Et si l’une des clefs se trouvait dans la reconnaissance d’un statut pour les élus ?

Données à l’appui, en se fondant avant tout sur l’exemple du bloc communal, les auteurs montrent que les élus d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose en commun avec l’image d’Épinal du notable local, bénévole et généraliste. La technicité des compétences exercées, le niveau de responsabilité assumée et le temps consacré à l’exercice du mandat font désormais des élus locaux, singulièrement des membres des exécutifs, de véritables professionnels au service de la collectivité. S’éloignant du mythe du bénévolat et de l’amateurisme républicain, la politique devient ainsi un métier y compris à l’échelon local.

C’est d’ailleurs avec vigueur que les premiers intéressés revendiquent la reconnaissance d’un véritable statut professionnel de l’élu local. L’évolution de l’indemnité de fonction vers une rémunération plus juste, le développement du droit à la formation ou encore la reconnaissance des compétences acquises au cours du mandat font partie des demandes les plus fréquemment exprimées.

Au-delà de la satisfaction de ces revendications, que d’aucuns qualifieront de « corporatistes », reconnaître la professionnalisation des élus répond aussi à des enjeux politiques profonds. Cela permettrait de revivifier le versant représentatif de la démocratie locale, de contribuer à résoudre la crise des vocations mais aussi, pourquoi pas, d’en susciter de nouvelles ?

Assumer la professionnalisation de certains élus locaux n’est pas renoncer à un idéal républicain, c’est accepter, enfin, que l’idéal républicain évolue avec son temps !

 

Collection : Au fil du débat

200 pages environ. Date de parution : Décembre 2019.

Auteur : Éric Kerrouche

Politologue et directeur de recherche au CNRS, Éric Kerrouche a mené pendant plus de 20 ans de nombreuses études sur les élus français et étrangers. Élu local depuis près de 15 ans, il est devenu sénateur en septembre 2017.

 

Auteur : Élodie Lavignotte

Docteure en science politique, Élodie Lavignotte est responsable du département de l’édition et du débat public à la DILA. Elle a auparavant été cheffe adjointe de service à la direction de la formation continue à l’ENA, après une expérience de plus de 15 ans de conseil en cabinet d’élus, ministériel et dans l’administration territoriale.