Ce site utilise des cookies nécessaires à son fonctionnement et des cookies analytiques pour établir des statistiques anonymes. Pour plus d'informations, cliquez ici. Fermer

L’État qu’il nous faut

Des relations à renouer dans le nouveau régime climatique
  • Ref. 121BEL850
  • ISBN : 978-2-7013-2163-9
  • Cerfa :
  • Constructeur :
  • Ref. Constructeur :
  • Version :
Quantité souhaitée Prix unitaire Prix Total

Availability: En stock

19,00 € HT

Prix promotionnel : Excl. Tax: 18,01 € HT Incl. Tax: 19,00 € TTC

 HT  TTC

Au-delà des rengaines sur les fonctionnaires et des incantations sur le « retour de l’État », les rouages de la puissance publique sont rarement mis sur le devant de la scène. Et pourtant !

La persistance des inégalités et la révolution numérique rendent plus nécessaire que jamais l’affirmation d’un projet d’émancipation, individuelle et collective, qui passe nécessairement en partie par l’action publique. Les bouleversements écologiques, qui mettent en question notre capacité de survie en tant qu’espèce, constituent un « nouveau régime » pour lequel nous devons réinventer notre façon de produire, de consommer, de travailler et de nous déplacer.

Nous ne pourrons pas opérer ces métamorphoses sans l’État.

Mais nous n’y parviendrons pas avec l’État tel qu’il fonctionne aujourd’hui.

À partir de leurs expériences du fonctionnement de l’État, les auteurs esquissent ce que serait « l’État qu’il nous faut », pour reprendre en main notre destin commun dans le nouveau régime climatique : une histoire de relations à renouer, entre institutions et société civile, et entre les citoyens eux-mêmes.

Ce livre se veut une contribution à cette discussion démocratique qu’il est urgent d’engager, à quelques mois des élections de 2022.

L’État qu’il nous faut est le second titre de la collection Au fi l du débat-Action publique, fruit du partenariat entre les éditions Berger-Levrault et la chaire Transformations.

"Un livre important sur un sujet rarement traité : l'État tel qu'il fonctionne (et non pas tel qu'il est fantasmé) et, surtout, ce qu'il pourrait devenir si on en faisait un sujet de débat démocratique. Un éclairage indispensable", Bruno Latour.

 

Collection : Au fil du débat

166. Date de parution : Novembre 2021.

Auteur : Daniel AGACINSKI

professeur agrégé de philosophie. Ancien conseiller des ministres chargés du Handicap, de l'Exclusion et de l'Éducation nationale, il est depuis 2015 détaché dans différentes administrations.

 

Auteur : Romain BEAUCHER

un des co-fondateurs de l'agence de design des politiques publiques Vraiment Vraiment. Il a été membre de cabinets ministériels en charge de la Réforme de l'État, puis de l'Écologie et de l'Énergie.

 

Auteur : Céline DANION

a été administratrice de plusieurs lieux culturels. Ancienne conseillère de la ministre de la Culture, elle porte ou accompagne désormais des projets culturels depuis l'administration, comme le Pass culture ou, à l'extérieur, comme la Belle Harangue.

L’État, l’émancipation et la démocratie, dans les limites planétaires

L’émancipation aux dépens de la nature

Réorienter notre relation au monde : avec ou sans l’État

Les Gilets jaunes pris entre promesse d’émancipation et changements écologiques

La « réforme de l’État » conduit à l’impuissance publique

De la RGPP à AP 22 : réformer l’État… ou organiser son obsolescence ?

Le fil perdu de la décentralisation

Mal formés, maltraités et mal outillés : le blues des agents publics

Le débat introuvable : de quoi avons-nous besoin ?

La transformation de l’État, oui… mais laquelle ?

Les élections, un moment de choix ?

Quelques tentatives de recadrage

Quel État pour l’anthropocène ?

L’État, c’est nous : les capacités d’agir des personnes au cœur de la refondation

Repenser l’action publique autour d’un intérêt général élargi

Adapter le référentiel de l’action publique (ou réapprendre à planifier)

Vingt-quatre heures

Conclusion – L’État relationnel, nouvel âge de l’action publique