Ce site utilise des cookies nécessaires à son fonctionnement et des cookies analytiques pour établir des statistiques anonymes. Pour plus d'informations, cliquez ici. Fermer

Emmanuel Macron et les réformes territoriales

Finances et institutions
  • Ref. 121BEL816
  • ISBN : 978-2-7013-2108-0
  • Cerfa :
  • Constructeur :
  • Ref. Constructeur :
  • Version :
Quantité souhaitée Prix unitaire Prix Total

Availability: En stock

29,00 € HT

Prix promotionnel : Excl. Tax: 27,49 € HT Incl. Tax: 29,00 € TTC

 HT  TTC

Emmanuel Macron n’a exercé aucun mandat local avant d’être élu président de la République. Cet évènement, unique dans l’histoire politique récente de notre pays, a été présenté par beaucoup de commentateurs comme le présage de ruptures à venir dans le cours de l’action publique vis-à-vis des « territoires ».

La singularité de son profil était elle-même renforcée par l’élection d’une majorité de député.es largement composée de nouvelles et nouveaux entrant.es, dépourvu.es d’ancrage territorial et de toute expérience des mandats locaux. Dans la mesure où il avait « en même temps » fait l’éloge de la verticalité supposément attendue des Français.es et proposé une approche fondée sur l’horizontalité, fallait-il attendre une inflexion significative du cours de l’action publique ?

Alors que la dernière partie du quinquennat est engagée, cet ouvrage examine ce qu’il est réellement advenu de sa promesse de bâtir un « pacte girondin » avec les collectivités territoriales et leurs élu.es. Le pouvoir macronien a-t-il donné naissance à un mouvement de recentralisation, ainsi que le suggèrent ses opposants, ou au contraire, ouvert la voie à une relance de la décentralisation, comme le proclament les discours présidentiels ?

Qu’est-il advenu des perspectives de différenciation territoriale ébauchées durant la campagne et quelles en sont les traductions concrètes ?

Ce livre s’attache à comprendre et à analyser la politique territoriale d’Emmanuel Macron – politique dont l’importance est cruciale dans la perspective de 2022 – à travers neuf contributions rédigées dans un style accessible à tou.tes par des spécialistes de sociologie politique et de l’action publique territoriale.

 

Collection : Au fil du débat

Broché. Format 16 x 24 cm. Date de parution : Octobre 2020.

Directeur d'ouvrage : Patrick Le Lidec

 

Auteur : Patrick Le Lidec

 

Auteur : Camille Allé

 

Auteur : Franck Claeys

 

Auteur : Claire Delpech

 

Auteur : David Le Bras

 

Auteur : Christophe Parnet

 

Auteur : Étienne Schmitt

Introduction générale : le « pacte girondin » ou l’ambition d’un renouveau des relations État collectivités  

Partie 1. Finance et fiscalité : autodiscipline ou discipline imposée ?  

  • Chapitre 1- Le renforcement du pilotage central des comportements budgétaires et fiscaux locaux ou les limites de la confiance 
  • Chapitre 2 - Les objectifs de la suppression de la taxe d’habitation : une réforme fiscale à trois facettes pour le centre  
  • Chapitre 3 - Suppression de la taxe d’habitation : vers un nouveau modèle de financement des services publics locaux ?  
  • Chapitre 4 - La « contractualisation » financière entre l’Etat et les grandes collectivités : vraiment « contractuelle » ?    

Partie 2 – L’accompagnement institutionnel de la différenciation territoriale  

  • Chapitre 5 - Les réformes institutionnelles de la mandature Macron : portée et limites d’une posture « girondine » revendiquée  
  • Chapitre 6 - Les métropoles-département ou le rêve suspendu d’un modèle de différenciation territoriale en marche
  • Chapitre 7 - La création d’une collectivité européenne d’Alsace : une concession au régionalisme alsacien ou l’art de corriger une fusion imposée sans la remettre en cause  
  • Chapitre 8 - Le projet de fusion département/métropole Aix-Marseille-Provence : les contours incertains du macronisme territorial
  • Chapitre 9 - Réguler les excès de pouvoir de l’intercommunalité. De la crise des gilets jaunes à la promulgation de la loi « engagement et proximité » 

Conclusion générale -  Le macronisme et le « pacte girondin » : encore à la recherche d’un nouveau monde »